Opinion et stratégies d'entreprises Consumer Services Santé Media et numérique Luxe

Sondage 13.07.2017

Le tableau de bord politique Ifop et Fiducial pour Paris Match et Sud Radio - Juillet 2017

La vague de juillet du tableau de bord politique Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio, marquée par le nouveau reflux enregistré par Emmanuel Macron, livre les enseignements suivants.

56% des Français déclarent approuver l’action d’Emmanuel Macron comme Président de la République (tandis que 42% déclarent être en désaccord avec sa politique). Ce résultat est en baisse de 4 points par rapport à juin, et même de 10 points par rapport à mai, au moment où le chef de l’Etat a été évalué pour la première fois. La baisse d’Emmanuel Macron s’avère plutôt générale, perdant autant auprès des sympathisants de gauche (41%, -7) qu’auprès de ceux de droite (44%, -7), mais il demeure toujours aussi convainquant auprès des proches de La République en Marche (98%,+2). Notons que son prédécesseur François Hollande se situait au même niveau en juillet 2012 (56% de jugements positifs, contre 43% de jugements négatifs), peu après son élection.

Avec une cote d’approbation de son action s’établissant à 60%, Edouard Philippe connaît lui-aussi une baisse, d’un point par rapport au mois dernier. Mais le Premier Ministre demeure à un niveau légèrement au-dessus du Président de la République et bénéficie d’une aura supérieure auprès des sympathisants des Républicains (77%, +4, contre 67% pour Emmanuel Macron), formation politique dont il est issu. Emergent toutefois davantage de craintes s’agissant de sa capacité à réformer le pays quelques jours après sa déclaration de politique générale. 56% des personnes interrogées considèrent qu’Edouard Philippe est à la hauteur de la tâche, soit un résultat en baisse de 7 points par rapport au mois dernier.

Deux mois après l’élection présidentielle, la vie politique française reste très parcellisée. La France Insoumise est cependant considérée par 40% des Français (+6) comme la formation politique incarnant le mieux l’opposition au Président de la République Emmanuel Macron. Le mouvement de Jean-Luc Mélenchon devance ainsi Les Républicains (26% de citations, -4) et le Front National (21%, -5), tandis que les difficultés du Parti Socialiste se confirment (9%, +1).

Echantillon de 1002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle, niveau d'éducation) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone du 7 au 8 juillet 2017.

AVEC:  FIDUCIAL / PARIS MATCH / SUD RADIO

Nous contacter

Frédéric Dabi Frédéric Dabi :
DGA - Département Opinion et Stratégies d'Entreprise
Email


tél : (33) 01 45 84 14 44
Fax : (33) 01 45 84 93 38