Opinion et stratégies d'entreprises Consumer Services Santé Media et numérique Luxe

Sondage 04.10.2017

Le tableau de bord politique Ifop et Fiducial pour Paris Match et Sud Radio - Octobre 2017

La vague d’octobre du tableau de bord politique Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio, marquée par la nouvelle baisse de la cote d’approbation de l’action d’Emmanuel Macron, livre les enseignements suivants.

Après un léger mieux dans les différentes études qui ont été conduites entre août et septembre, la cote d’approbation de l’action d’Emmanuel Macron repart à la baisse. 44% des Français déclarent aujourd’hui soutenir la politique du président de la République, soit un résultat en baisse de 2 points par rapport à septembre. Le chef de l’Etat semble avoir déçu à gauche dans des segments qui étaient jusqu’alors partagés : 43% des sympathisants du Parti Socialiste (-6) et 26% des proches d’Europe Ecologie Les Verts (-27) approuvent désormais son action, après une séquence marquée par la mobilisation contre la réforme du code du travail et la polémique autour de la présence de glyphosate dans des produits alimentaires. Constituant déjà l’une de ses principales faiblesses, Emmanuel Macron est jugé proche des préoccupations des Français par 40% des personnes interrogées, marquant un reflux de 4 points par rapport à la vague précédente.

A l’instar de ce qui a pu se passer au cours des précédents quinquennats, le Premier Ministre se démarque progressivement du Président de la République. Une courte majorité de Français déclare approuver son action à la tête du gouvernement (52%), soit un résultat stable par rapport au mois précédent. Edouard Philippe bénéficie notamment du soutien d’une large majorité de sympathisants de La République en Marche (90%, +4) et de proches de sa propre formation politique, Les Républicains (64%, +1), dont il a été suspendu en juillet, et profite du sentiment dominant les représentations des personnes interrogées selon lequel il dirige bien l’action de son gouvernement (69%, +2). Sa capacité à réformer le pays est en revanche davantage mise en doute (54%, -2).

Mois après mois, La France Insoumise s’impose toujours plus comme la formation incarnant le mieux l’opposition à Emmanuel Macron. 46% des Français désignent le mouvement de Jean-Luc Mélenchon comme le principal opposant à la majorité présidentielle (+2), devant Les Républicains (24%, +2) et le Front National (20%, -1), touché par des conflits internes. Après avoir conservé leur majorité au Sénat et après la réélection de Gérard Larcher à la tête de l’institution, Les Républicains n’ont pas réussi à modifier les positions des Français au sujet de l’incarnation de l’opposition à Emmanuel Macron. D’ailleurs, les résultats des élections sénatoriales ont animé les conversations de seulement 29% des personnes interrogées au cours de la dernière semaine.

Echantillon de 1003 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone Du 29 au 30 septembre 2017.

AVEC:  FIDUCIAL / PARIS MATCH / SUD RADIO

Nous contacter

Frédéric Dabi Frédéric Dabi :
DGA - Département Opinion et Stratégies d'Entreprise
Email
Jérôme Fourquet Jérôme Fourquet :
Directeur de Département Opinion et Stratégies d'Entreprise
Email


tél : (33) 01 45 84 14 44
Fax : (33) 01 45 84 93 38