Opinion et stratégies d'entreprises Consumer Services Santé Media et numérique Luxe

Analyse 30.06.2016

Après Orlando : les gays et la tentation lepéniste…

Premier attentat islamiste visant en Occident la communauté LGBT en tant que telle, le massacre d'Orlando va-t-il accroître l’attrait des homosexuel(le)s pour le FN et, plus largement, leur rejet d’une religion – l’Islam – pouvant leur apparaître de plus en plus comme une menace contre le droit à vivre leur sexualité librement ?

S’il est encore trop tôt pour apporter une réponse ferme à cette question, le risque est grand que la tuerie du Pulse exacerbe un sentiment anti-musulman chez les minorités sexuelles d'autant plus aisément qu’elles se montrent, depuis plusieurs années, de plus en plus sensibles au discours sécuritaire et anti-immigration du Front national.

Allant dans le sens d’une « droitisation du milieu gay » (LESTRADE, 2012), cette évolution politique des gays français est à mettre en perspective avec un phénomène plus largement observé dans nombre de pays occidentaux : l’« homonationalisme », c'est-à-dire la récupération par la droite radicale d’un discours défendant les droits des homosexuels pour stigmatiser les musulmans en général et, à l’intérieur de leurs frontières, les immigrés d’origine musulmane en particulier.

On ne sait pas encore s’il s’agit d’un simple effet de communication ou d’une véritable inflexion du FN sur les questions de société mais différents signes d’ouverture s’inscrivent dans une démarche de « pinkwashing » lui permettant d’améliorer son image dans un sens de tolérance et d’ouverture.

Au même titre que la lutte contre le sexisme après le drame de Cologne, la lutte contre l'homophobie peut donc constituer, après la tuerie d’Orlando, un thème de campagne permettant au FN de dénoncer les menaces que fait peser l'Islam et ses adeptes sur le mode de vie des Français(e) et leur liberté en matière de mœurs et de sexualité.

Contact : François KRAUS – Directeur des études au Pôle politique / Actualité de l’Ifop
Articule publié dans La Lettre de l’opinion (N°99 - juillet 2016)

Télécharger le document

Nous contacter

Francois Kraus :
Directeur des Etudes politiques - Département Opinion et Stratégies d'Entreprise (tél : 0661003776)
Email


tél : (33) 01 45 84 14 44
Fax : (33) 01 45 84 93 38