Peut-on vivre sans smartphone ?

2010, l’IFOP s’engage dans la transformation numérique en diffusant ses sondages sur applications mobiles.

 

Dans la seconde partie des années 2000, la convergence d’internet et du téléphone mobile transforme les modes de vie des individus. Réseaux sociaux, applications, e-commerce modifient fondamentalement  les façons de s’informer, de communiquer, de consommer, etc. A tel point qu’en 2013, un sondage Ifop pour l’observatoire des usages numériques Netexplo démontre que, sur tous les continents, le développement d’internet et du smartphone est ce qui a le plus changé la vie quotidienne des gens par rapport à la génération de leurs parents.

 

Parallèlement à l’évolution des usages, Ifop engage sa transformation numérique et l’applique à toutes les dimensions de son métier :

 

  • La diffusion de l’information : en 2010 Ifop publie ses sondages sur une application mobile et investit le réseau social Twitter pour partager ses contenus, @IfopOpinion devient le compte d’institut le plus suivi en France et un canal d’échange privilégié avec les différents publics Ifop que sont les journalistes, les marques, les citoyens, les élus.

 

  • Le recueil et l’analyse des données : avec le lancement de communautés en ligne pour décrypter les modes de vie de la jeunesse chinoise en 2010, les études mobile-only en 2011, l’analyse des conversations sur le web social en 2011, le crowdsourcing massif de photographies en 2015, etc.

 

Qu’il s’agisse d’aborder des enjeux d’innovation, d’expérience ou d’engagement, la transformation digitale est devenue une thématique transverse à toutes les activités Ifop et un moyen de trouver des solutions opérationnelles sur des sujets d’actualité tels que la réponse au piratage de contenus sur le web ou l’optimisation de l’expérience utilisateur dans les voitures autonomes de demain.

découvrez nos grandes dates

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.